AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mar 22 Mar - 17:58

Suite de: http://69ruedugaie.forumactif.com/t286p15-petite-sortie-a-deux-pour-prendre-l-air-hoshiko


Gabriel hocha la tête aux paroles de son petit ami. Julian aimait la viande. Après quelle viande aimait-il c'était une autre histoire. S'il trouvait au moins ça, il lui resterait plus que l'accompagnement. Il réfléchit un instant, cherchant une idée. Pas qu'il manquait d'imagination pour trouver un menu à faire, au contraire, et c'était justement ça le problème. Il pensait à tout un tas de choses et le truc c'était de savoir quoi choisir. Une idée lui vint alors et il décida aussitôt d'en parler avec Hoshiko.

«Mm... Que penses-tu d'un magret de canard? Tu aimes? Il aime? Avec ça je peux faire une poêlé de légumes. Ou du riz avec une bonne sauce. En entrée je sais pas trop....»

Si le jeune homme approuvait le magret de canard et une des deux propositions d'accompagnements, il ne lui restera que l'entrée, puisque le dessert sera apporté par leur invité. Il se concentra finalement sur le repas qu'il était actuellement en train de préparer pour ne pas le louper. Il ne manquerais plus qu'il fasse brûler le saumon. Une fois le repas prêt, les deux jeunes hommes à table devant des assiettes remplies purent enfin se remplir l'estomac tant en discutant. Et le sujet de conversation que lança le rouquin ne fut autre que le sujet qu'ils avaient abordé un peu plus tôt, juste avant de rejoindre l'appartement de l'étudiant. Gabriel était vraiment emballé mais en même temps, il avait vraiment peur d'être plus une gêne qu'autre chose pour son petit ami s'ils vivaient ensemble. Mais Hoshiko le rassura. Il sourit à sa dernière phrase. Il ne le dérangera jamais. Ça faisait vraiment plaisir à entendre. Il baissa le regard sur sa main quand celle-ci se fit recouvrir par celle d'Hoshiko avant de relever la tête pour le regarder, l'écoutant parler, riant à ses derniers mots. Le cuisinier se redressa et se pencha pour poser un baiser sur ses lèvres, avant de se rasseoir.

«Je... Alors, tu voudrais bien venir vivre avec moi dans mon appart? On pourra faire ça après tes examens si tu es toujours d'accord à ce moment-là.»

Il recommença à manger, souriant. Pourquoi son appart? Bonne question. Et bien, il était légèrement plus grand que celui d'Hoshiko et ça cuisine était plus équipée. Mais si son petit ami ne voulait pas déménager et bien tant pis, il viendrait ici. Tant que son amour était avec lui, ça lui suffisait. Ils finirent de manger et Gabriel se leva de table. Il fit le tour de cette dernière et attrapa son petit ami dans ses bras, l'entraînant dans la chambre. Il le déposa sur le lit, se plaçant au-dessus de lui.

«Je t'aime. Je t'aime tellement et j'ai sans cesse peur que tu te lasses de moi. Je t'aime comme un fou.. »

Il l'embrassa tout en le déshabillant. Une fois tout les deux nus, il lui fit l'amour avec une douceur et une tendresse infini, prenant possession de son corps avec un amour sans pareil, allant et venant en lui, gémissant le prénom d'Hoshiko mêlé à des mots doux. Ses mains passaient sans relâche sur le corps de son amant, caressant sa peau. Sa bouche se posa de nombreuses fois sur sa peau pour une caresse du bout des lèvres, un baiser, un coup de langue, un mordillement.... Il fit durer l'acte, faisant tout pour faire monter le désir de son amour, tout ça l'excitant incroyablement. Ils finirent par jouir et il retomba sur le corps d'Hoshiko, à bout de souffle. Il se plaça ensuite sur le côté, se retirant de l'intimité de son compagnon, ne voulant pas l'écraser sous le poids de son corps. Il passa sa main sur le torse du garçon.

«Désolé, je me suis laissé emporter.... »

Il lui avait fait l'amour soudainement, il s'était laissé emporter par le baiser et tout s'était enchaînés. Mais bien sûr, il ne regrettait absolument rien comme à chaque fois qu'ils faisaient l'amour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mar 22 Mar - 20:19

Son petit ami était vraiment préoccupé par le prochain diner prévu avec Julian, c'était vraiment adorable, mais bon il ne voulait pas non plus que le jeune homme se stresse, il devait le prendre comme un diner entre amis, pas une compétition et puis, il était sûr qu'en voyant comment cuisinait magnifiquement son petit ami que tout finirait par s'arranger à la première bouchée, personne ne résistait à sa cuisine, c'était clairement impossible. En tout cas, Hoshiko était content de voir son ami si enjoué, il espérait lui aussi que Julian et Gabriel pourraient s'entendre, il ne doutait pas la dessus mais il savait que Julian n'était pas du genre à lâcher le morceau ni son amant d'ailleurs, il ne voulait pas que tout ceci se finisse en une regrettable dispute, il était touché par le fait que Gabriel accepte si vite son ami mais le fait que ce dernier n'accepte pas son petit ami l'irritait un peu, son amant avait fait un effort, se montrant ouvert alors que Julian lui s'était montré plus hostile.

"Un magret de canard? Hmm.. ca me va parfaitement et en accompagnement, je dirais un bon riz et une bonne sauce, je pense que ce serra parfait... Et comme entrée... Hmm... pourquoi pas une simple salade, tomates, thon, salade iceberg et une sauce vinaigrette?"


Il attendit patiemment que le repas fut prêt pour s'installer à table, regardant son petit ami qui servait leurs assiettes il lui sourit avec douceur, commençant à manger, savourant ce délicieux repas.

"Tu n'a pas à te prendre la tête tu sais, c'est un diner entre amis mon amour..."

Puis la discussion revint sur le sujet précédement abordé qui concernait leur futur emménagement dans un même appartement. Il était content de voir que son petit ami était finalement plutôt emballé par sa proposition, il s'inquiétait inutilement, ayant peur de le déranger, Hoshiko s'empressa de le rassurer, lui disant qu'ils avaient bien le temps et que ca n'était pas une urgence ajoutant aussi qu'il ne le dérangerait pas du tout, bien au contraire, il serrait même ravi de s'occuper de son homme. Gabriel semblait ravis de l'entendre et lui fit clairement comprendre avec un baiser auquel le jeune homme répondit, lui caressant doucement la main, continuant de manger tranquillement son assiette, la terminant bien vite, se léchant les lèvres.

"C'était super bon."

Il lui sourit tendrement, l'écoutant tandis qu'il lui proposa de venir vivre chez lui quand ils auront pris leur décision, selon Hoshiko, c'était aussi le meilleur choix que d'aller vivre chez Gabriel, l'appartement était plus grand et la cuisine correspondait bien mieux aux attentes de Gabriel et puis Hoshiko avait beaucoup moins d'affaires à transporter que son amant donc c'était aussi plus pratique.

"Oui, ce serrait le mieux, ton appart' est plus spacieux que le mien."

C'est alors qu'il vit Gabriel se lever, il lui sourit, commençant à empiler leurs assiettes pour débarrasser, cependant, il fut prit au dépourvu lorsque Gabriel le prit dans ses bras, l'entrainant jusqu'à la chambre, il se laissa faire quoiqu'un peu surpris mais d'une humeur joueuse et câline, il se laissa tomber sur le lit, il le tira à lui, souriant et rougissant aussi à ses mots."

"Moi aussi je t'aime plus que tout mon amour..."

Il se mordit un peu la lèvre, appréhendant ce qui allait se passer maintenant. Et il avait bien eu raison, même si Gabriel avait été pris dans le feu de l'action il avait su entrainer son petit ami dans son envie et son désir. C'était un peu brusque, mais tellement bon, Hoshiko n'avait su où donner de la tête assailli par son amant qui lui faisait l'amour, mais aussi par ses mains qui ne cessait de le caresser et ses lèvres qui l'embrassaient de toute part, le mordant aussi quelques fois. C'était merveilleux, comme toujours et c'est donc sans aucune retenue qu'il avait joui, se mordant la lèvre, gémissant son plaisir. Il sourit, calinant le dos de son petit ami qui s'était ensuite retiré de lui pour s'allonger à ses côtés, il se blottit contre lui.

"Oh... mais si tu pouvais te laisser emporter comme ca tout le temps ca m'irrait tout à fait."

Il se couvrit avec la couverture et en fit de même avec Gabriel, se réchauffant contre son torse, se blotissant, caressant doucement son torse.


Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mar 22 Mar - 21:34

Parfait, il avait le repas. Gabriel alla déposer un baiser sur les lèvres de son petit ami pour le remercier de son idée. Il voulait vraiment que le repas soit parfait. En cuisine il était du genre perfectionniste. C'est pourquoi il sourit quand il lui dit de ne pas se prendre la tête car c'était un simple repas entre amis. Enfin, Hoshiko était ami avec Julian, pour le rouquin, s'était pas encore gagné mais il espérait que le repas du lendemain avec l'ami de son copain serait moins tendu que sa rencontre avec celui-ci.

«Je sais que je devrais pas me prendre la tête, mais je veux lui faire bonne impression. Et puis tu me connais, en cuisine j'ai l'habitude de faire le maximum. »

Même pour les repas avec son petit ami il surveillait bien la cuisson de ses plats. C'était plus fort que lui, il ne voulait pas qu'il y ait la moindre chose qui parte de travers. Et il avait réussi pour ce soir, Hoshiko le complimenta sur sa cuisine. Compliment qui le fit rougir de plaisir. Ça lui faisait toujours plaisir de se faire complimenter par son petit ami. À vrai dire, depuis qu'ils s'étaient rencontrés il se basait sur l'avis d'Hoshiko pour améliorer ses recettes.

«Je suis content que ça t'ait plut.  »

Mais pas besoin de s'attarder sur le repas, il y avait plus important, comme le fait que son petit ami venait d'accepter d'aménager chez lui si leur projet de vivre ensemble se réalisait. Chose qu'il espérait de tout son coeur. Il approuva donc d'un hochement de tête, souriant de toutes ses dents. Ce serait donc son appart. Gabriel ne résista pas bien longtemps et juste après le repas, il fit l'amour à son compagnon après un échange de déclaration d'amour. Il rougit un peu aux paroles d'Hoshiko. Oui, il s'était laissé emporter et apparemment, ça ne dérangeait absolument pas le garçon.

«Tout le temps? Tu es un insatiable mon ange... »

Il déposa un baiser sur ses lèvres, caressant sa joue avec douceur, frissonnant sous ses caresses. Ils étaient bien là. Oui. Il s'imaginait très bien vivre avec Hoshiko, partager son quotidien, qu'ils s'occupent ensemble des tâches ménagères, dire chez nous. Et puis, avec les économies qu'ils feront en ne payant qu'un loyer pour deux, ils pourront se permettre quelques petites folies. Des vacances peut-être....

«J'aurais jamais cru qu'en venant sur Paris, j'en viendrais à me mettre en couple avec un homme formidable et qu'on en arriverait à parler de vivre ensemble...Tu me rends heureux Hoshiko. »

Il alla de nouveau capturer ses lèvres pour un baiser, glissant ses doigts dans les cheveux si doux de son amour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 23 Mar - 18:30

Tout devait être parfait, voilà qui était clair au moins, Hoshiko avait l'impression que son petit ami allait diner avec ses parents plutôt qu'avec un de ses amis, de quoi l'inquiéter si un jour il rencontrait sa mère, il ne comptait pas franchement sur son père qu'il ne voulait d'ailleurs plus jamais revoir et qui n'acceptait pas son homosexualité... Et qui avait su lui faire payer. Enfin là n'était pas la question et puis le jeune étudiant allait attendre un long moment avant de présenter son petit ami à sa mère, il l'appelait de temps en temps mais toujours à des heures tardives étant donné le décalage horaire il en avait déjà parler avec elle sans vraiment trop approfondir et de toute manière sa mère avait bien vite changé de sujet pour savoir comment il s'en sortait dans ses études. Bien entendu, il ne cherchait pas à approfondir la conversation, donnant finalement juste des nouvelles, raccrochant bien vite. Enfin, il sortit un moment de sa réflexion pour se concentrer d'avantages sur ce que lui disait son petit ami.

Il est vrai qu'il était clairement perfectionniste en cuisine, mais ca n'était pas une raison pour se prendre la tête et faire un repas extraordinaires, il savait de toute manière que les repas de son petit ami plaisait toujours parce que son amant y mettait beaucoup d'intérêt et qu'il aimait ca.

« Oui je comprends mon cœur, mais ne te surmène pas non plus, c’est de Julian dont il s’agit, pas de mes parents. »

Il lui sourit tendrement, et le complimenta aussi sur sa cuisine toujours aussi bonne après avoir fini son assiette. En tout cas, le diner fut bien vite conclu et ils enchainèrent sur la question de l’emménagement ensemble. Il semblait que la réponse d’Hoshiko avait plu à son petit ami qui lui avait sourit de toutes ses dents, de quoi le faire sourire lui aussi. Il s’avait à présent que s’ils devaient vivre ensemble ce serrait chez son ami, l’appartement était plus grand pour deux, ils ne se marcheraient pas dessus comme ça. Ils finirent bien vite au lit pour un câlin bien entreprenant, Gabriel s’étant laissé totalement emporter, ce à quoi le jeune étudiant ne disait pas non.

« Oui, je suis insatiable, mais avec le petit ami que j’ai c’est normal tu ne crois pas ? »

Il lui sourit, passant ses bras autour de lui, caressant tendrement son dos en se blottissant franchement contre son torse et son corps chaud, ses jambes se glissant entre celles de son petit ami. Il rougit un peu à sa remarque, se mordant un peu la lèvre, touché parce qu’il venait de dire.

« Je t’aime de tout mon cœur… J’espère qu’on pourra vivre ensemble et partager encore plus de bons moments… »

Il le regarda et grogna contre ses lèvres, souriant un peu face à sa gourmandise, fermant les yeux à la douce caresse qu’il sentait dans ses cheveux.

« J’ai vraiment hâte d’y être mon amour… »

Ils nageaient carrément dans le bonheur et Hoshiko s’en réjouissait largement, il n’avait pas peur et il se sentait bien ainsi blottit dans les bras de son petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 23 Mar - 20:57

Gabriel rit en entendant les recommandations de son petit ami. Se surmener. Voilà quelque chose qui ne lui était encore jamais arrivé. Le surmenage n'entrait pas dans son vocabulaire. Il avait suffisamment d'énergie à revendre pour ne pas se surmener en se mettant à fond dans tout ce qu'il entreprenait.

«Tu sais mon ange, il en faut beaucoup plus que ça pour me surmener. Et si un jour, je devais préparer à dîner pour ta mère, crois moi, je chercherais encore plus la perfection.»

Un sourire ponctua sa phrase et ils reprirent bien vite le court de leur petite soirée qui se déroulait à merveille. Il ne pouvait rêver mieux et toute son excitation et son bonheur s'était très bien ressentit dans ce qui suivit. Oui, décidément c'était vraiment parfait. Les jours qui se succédaient au côté de son petit ami le rendait heureux. Ils menaient une petite vie simple mais qui lui plaisait vraiment. Pas besoin de se prendre la tête dans la vie finalement.
Ils étaient à présent tout deux dans le lit de l'étudiant après une étreinte passionnée. Gabriel sourit à la réplique de son petit ami suite à sa propre remarque. Il alla mordiller la lèvre inférieure d'Hoshiko, lâchant un soupir de contentement en sentant ce dernier se blottir un peu mieux contre lui et lui caresser le dos. Des frissons lui parcoururent la peau. Le contact des mains de son petit ami sur son corps l'électrisait.

«C'est donc moi le responsable? Tu es insatiable à cause de moi? Pourtant, j'étais persuadé que c'était toi qui me rendait comme ça. Tu es si désirable...»

Tout en Hoshiko lui plaisait. Comment résister à son charme? Sa personnalité, son physique... Pour lui, rien n'était à jeter. Et il n'arrivait toujours pas à croire qu'il sortait avec l'étudiant. Pour lui qui n'était qu'un novice en matière de relation amoureuse, le voilà qui était prêt à vivre avec Hoshiko. Et ce dernier était également prêt. Du moins, il lui en donnait fortement l'impression. Ils étaient donc tout deux bien emballés, prêts à franchir cette nouvelle étape de leur relation.

«Moi aussi j'ai hâte. Je pense qu'on s'y fera vite. On vit déjà pratiquement ensemble après tout. Ma mère sera ravie, elle t'adore tu sais? Elle est heureuse pour moi.»

En effet, sa mère adorait Hoshiko même si ces deux-là ne s'étaient enfin de compte pas beaucoup vu. Ils s'étaient rencontrés à l'hôpital et après ils s'étaient revus une ou deux fois en coup de vent chez le cuistot. Mais ce dernier avait tellement parler de son petit ami à sa mère qu'elle le connaissait finalement très bien. Il joua avec les mèches de cheveux d'Hoshiko.

«Je t'ai déjà dit que j'adorais tes cheveux. Je les trouve magnifiques.»

Il continua un peu avant de reprendre la parole.

«Tu as cours à quelle heure demain? Et ton travail?  »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Jeu 24 Mar - 20:02

Là dessus, Hoshiko ne doutait absolument pas que son petit ami sortirait le grand jeu si un jour ils recevaient la mère du jeune étudiant chez eux, ca n'allait surement pas arriver mais bon, on ne savait jamais mais il en doutait, après tout la Norvège n'était pas la porte à côté et puis une forte rupture avait éloigné le jeune homme à sa famille, à présent, il considérait Gabriel comme étant sa seule et véritable famille, il ne voulait demandé l'avis de personne sur ses relations, il se plaisait avec son amant, rien d'autre ne l'importait. Tout se passait merveilleusement bien entre eux, à l'image de la soirée qu'ils avaient finis tous les deux dans le lit, blottit l'un contre l'autre, se câlinant et disant des mots doux. Un bonheur simple mais bien réel.

Hoshiko rougit furieusement lorsqu'il lui annonça qu'il était désirable, le jeune garçon n'en avait absolument pas conscience, il se trouvait franchement efféminé et frêle à part ca, il grogna un peu en réponse, cachant son visage contre son torse, glissant ses doigts en petits cercles sur son buste du bout de ceux-ci, un peu gêné.

"... Hmn... Tu le pense vraiment...? Tout ce que tu dis?"

Il se mordit un peu la lèvre, se collant plus à lui, se tenant bien au chaud au creux de ses bras, voulant profiter de son contact et de sa chaleur si réconfortante.

"Toi aussi tu l'es tu sais.... T'es musclé, bien bâti..., il lui sourit sincèrement, et tu es gentil, attentionné, un amour. Je suis vraiment heureux qu'on sortent ensemble, et je le serais encore plus quand on.. on vivra ensemble."

Après avoir échangés belles paroles et compliments, ils en revinrent à leur sujet principal de conversation qui concernait leur futur aménagement ensemble, de quoi les réjouir l'un comme l'autre, c'était vraiment une super nouvelle. Il rit un peu en entendant ce que pensait la mère de Gabriel sur Hoshiko, ils s'étaient déjà revus depuis leur toute première rencontre qui n'avait pas été la plus conventionnelle puisqu'ils s'étaient retrouvés à l'hôpital, mais tout c'était arrangé et malgré sa timidité, le jeune homme avait tout de même réussi à se faire à la familiarité de la mère de son petit ami qui ne lui déplaisait pas non plus.

"Ta mère est vraiment super... J'aurais aimé avoir des parents comme ca... Enfin on choisit pas sa famille."

Il se blottit un peu plus contre lui, ne souhaitant pas franchement approfondir la conversation sur ce sujet, tout du moins sur sa famille à lui, parler de celle de son petit ami ne lui posait aucun problème mais il était plus réservé en ce qui concernait la sienne. Il sentit alors l'une des mains de son petit ami se perdre dans ses cheveux, jouant avec quelques meches de sa chevelure, il sourit un peu à sa remarque, caressant son visage.

"Oui tu me l'as déjà dit... et je préfère les tiens... on dirait du feu..."

Il l'embrassa tendrement, le poussant sur le dos pour venir se glisser sur lui, posant sa tête dans le creux de son cou, s'emmitouflant sous la couette. Réfléchissant à sa précédente question, il se blottit plus fort, tremblotant a cause de la fraicheur.

"Brr...Froid... Demain je commence à 8h30... je finis à 16h et je vais directement au travail, je finis vers 19h30-20h... On ne se verra pas beaucoup mon amour.


Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Jeu 24 Mar - 21:55

Gabriel se délecta du rouge qui colora les joues de son petit ami suite à ses paroles. Quand à savoir s'il pensait vraiment tout ce qu'il disait, c'était évident, il ne mentirait pas à Hoshiko. Il était totalement sincère avec lui et il ne s'amuserait jamais à le complimenter juste pour s'amuser et se moquer de lui. Il déposa donc un baiser sur ses lèvres, caressant sa joue du revers de sa main.

«Tous les mots que je prononce à ton encontre, je les pense. Tu es mon ange, ma muse... Tout en toi m'attire...mon coeur t'appartient et mon corps aussi... »

Il lui sourit doucement, pensant chaque mots qui sortaient de sa bouche. Sa muse...C'était vrai. Depuis qu'Hoshiko était entré dans sa vie, son imagination s'était développée. Il améliorait ses plats, inventait de nouvelles recettes. Il n'avait jamais été aussi inventif. Il rougit alors à son tour, son petit ami lui retournant le compliment, ajoutant de nombreux adjectifs pour le qualifier.

«Je suis peut-être musclé, mais je ne suis pas très grand... »

Il ne complexait pas vraiment sur sa taille mais parfois, il aimerait bien être un peu plus grand. Ça n'était pas toujours facile, certaines personnes cherchant à le rabaisser du haut de leur mètre 80. Mais il avait vite appris à se défendre et il n'avait plus trop de problème avec ça, mais bon, il ne se trouvait pas exceptionnel et avait toujours pensé qu'il n'avait pas de charme. En tout cas, maintenant qu'ils avaient bien discuté de vivre ensemble, il était vraiment impatient. Plus il y pensait, plus l'idée lui plaisait. Il espérait vraiment que tout ça marchera bien et qu'ils continueront leur même petite vie mais cette fois en partageant le même appartement.

La conversation dévia sur la famille mais ce sujet de discussion prit vite fin. Gabriel comprenait parfaitement que le jeune homme n'aimait pas trop en parler. Lui personnellement, il ne connaissait que sa mère, elle l'avait élevé et bien que son père biologique connaisse son existence, il n'était pas resté avec sa mère. Mais il ne lui en voulait pas, il le connaissait mais sans plus. Et sa situation était bien meilleur que celle de l'étudiant. Il cessa de penser à cela, et se concentra sur la chevelure de son petit ami. Chevelure qu'il complimenta. Hoshiko dit cependant préférer les siens. Du feu. En accord avec son tempérament, sa vivacité. Il se laissa aller sur le dos, quand Hoshiko le poussa doucement et il serra son petit ami dans ses bras quand il trembla de froid. Il grimaça quand il apprit les horaires de son chéri. Il n'avait pas l'habitude de ne pas travailler alors la journée allait lui paraître longue.

«C'est nul. Mais je trouverais bien quoi faire pour m'occuper.»

Il passera du temps en cuisine mais il ne pouvait pas faire ça toute la journée, il n'allait pas préparer un banquet, mais un repas pour trois. Il frotta un peu le dos de son petit ami, tentant de le réchauffer.

«Tu es gelé mon ange. Tu veux pas te mettre quelque chose sur le dos?»

Il se redressa et il se leva, soulevant le garçon se trouvant sur lui. Il attrapa un grand pull lui appartenant et le passa à son petit ami avant de se rendre dans la salle de bain, toujours nu, pour aller se laver les dents. Il se rendit ensuite dans la chambre pour retourner dans le lit, se retrouvant bien vite contre le corps du garçon. Il l'embrassa, lui souriant avec amour.

«Tu veux que je t'emmène en cours demain? Pour les trajets de la fac à ton boulot et de ton boulot à l'appart, je suppose que tu les feras avec Julian.»

Il ne pouvait prendre qu'un passager sur sa moto donc il ne se voyait pas s'occuper d'Hoshiko et laisser Julian sur le trottoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Ven 25 Mar - 19:09

Gabriel était vraiment trop adorable à le complimenter comme ça, il ne cessait de rougir, toue émoustillé, il le considérait même comme sa Muse, de quoi le faire grandement sourire. C'était plutôt sympa comme qualificatif, il sourit et se blottit un peu plus contre son torse, profitant de sa chaleur et de sa douceur se réchauffant un peu contre son corps toujours aussi chaud. C'est alors que son petit ami le contredit un peu, disant qu'il avait beau être musclé il n'était pas très grand, il grogna un peu en réponse, le câlinant doucement.

"Moi je te trouve grand... Tu l'es plus que moi et puis si tu avais été trop grand je me serais senti trop petit.... déjà que je le suis."

Ils parlèrent un moment de tout et de rien beaucoup de choses étaient en cours, entre le fait de vivre ensemble et de partager un appartement, le diner que devait préparer Gabriel pour le lendemain et la petit digression sur la famille qui n'avait pas durer étant donné l'enthousiasme flagrant d'Hoshiko la conversation se stoppa donc sur la question des horaires du lendemain pour le jeune étudiant ce qui n'enchanta ni l'un ni l'autre puisqu'ils ne se verraient pas beaucoup à part durant la soirée en compagnie de Julian. Il y avait mieux pour l'intimité certes mais Gabriel tenait à ce repas et le jeune garçon voulait que ca s'arrange aussi entre son ami et son amoureux histoire de ne pas envenimer les choses au cas où ils se recroiseraient, il y avait d'ailleurs beaucoup de chance pour que ca se reproduise. S'étant installé sur le torse de son amant, il soupira en le voyant si peu enthousiasme, il caressa donc tendrement ses cheveux, déposant quelques baisers sur le haut de son buste.

"Mais après on pourra se voir un peu plus... après demain j'ai pas cours mais je bosse juste le soir."

Il se blottit contre lui greletant de froid, c'est d'ailleurs pour cette raison que son petit ami compris qu'il avait bien froid, il lui demanda s'il voulait se mettre quelque chose sur le dos, il y répondit par un hochement de tête attendant patiemment qu'il revienne avec un de ses pulls qui mit sur son dos, remettant son caleçon, se réchauffant dans le pull chaud et trop grand de son petit ami, il sentait bon son odeur. Il sourit en voyant Gabi se balader tout nu, se demandant vraiment s'il n'avait jamais froid lui. Il se glissa de nouveau sous la couette et se blottit dans les couvertures, retrouvant bien vite le corps chaud de son amant contre le sien, savourant son baiser aussi doux et agréable que les autres.

"Oui demain je veux bien que tu m'emmènes... et je reviendrais avec Julian, il lui caressa tendrement le visage, j'ai quand même envie qu'on profite de notre soirée demain..."

Il se colla à lui, caressant doucement son torse, fermant doucement les yeux, commençant carrément à fatiguer après cette journée riche en soleil, en balade et en émotions. Il frémit un peu, se blottissant dans les bras de son amoureux.

"Je t'aime mon amour."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Sam 26 Mar - 8:39

Apparemment, Hoshiko n'était pas de son avis et le trouvait suffisamment grand. Il lui sourit approuvant sa remarque d'un hochement de tête. C'est vrai qu'ils allaient bien ensemble. Gabriel n'avait qu'à baisser un peu la tête pour embrasser le garçon. C'était plutôt pratique. S'il était plus grand c'est vrai que ça serait un peu problématique.

« On peut dire qu'on a la taille parfaite pour l'autre. »

Cette conversation bien plaisante fut suivi d'une beaucoup moins plaisante, puisqu'il s'agissait des horaires d'Hoshiko. C'était certain que ça ne pouvait pas lui faire plaisir. En tant normal ça n'était pas très grave puisqu'il travaillait et donc il n'avait pas le temps de se morfondre. Mais là, il allait devoir se trouver une occupation pour que le temps passe plus vite. Il frissonna en sentant les lèvres de son petit ami sur la peau de son torse, sortant de ses pensées. Il sourit aux paroles du garçon. Ça c'était plus intéressant. Ils allaient pouvoir en profiter à fond.

«On se rattrapera donc après demain.»

Il lui pinça gentiment la joue avant de se lever. Quand il revint dans le lit, toujours complètement nu, il remarqua que son petit ami en plus du pull, avait enfilé son sous-vêtement. Il glissa ses mains brûlantes sous le pull d'Hoshiko pour le serrer un peu plus contre lui. Après le baiser, ils discutèrent des trajets et il fut convenu que le rouquin emmènerait l'étudiant à la fac. Il lui sourit sous ses caresses. Hoshiko avait envie de profiter de leur soirée du lendemain. Pour ça, pas de problème.

«Vu que tu n'auras pas cours le lendemain, on aura bien le temps d'en profiter une fois Julian partit. Faudra juste que je le ramène chez lui non? Parce qu'il ne dormira pas ici.»

S'ils voulaient tout deux profiter de leur soirée, Julian ne pouvait pas rester dormir, il serait bien trop mal à l'aise et il ne pourrait pas agir comme d'habitude. Il ne voulait en aucun cas dire qu'il ne l'acceptait pas pour la nuit par jalousie par rapport à ce qui avait été dit un peu plus tôt sur le fait qu'il ne voulait pas que son petit ami dorme avec lui. Tant qu'ils ne partageaient pas le même lit, ça lui allait très bien. Mais il ne se faisait pas de soucis, Hoshiko devait avoir compris ce qu'il voulait dire et il devait être de son avis, après tout, ils ne se verront pas de la journée et un moment rien qu'à eux leur fera le plus grand bien. Il resserra son étreinte sur son petit ami qui prononça les mots qu'il aimait tant entendre.

«Je t'aime aussi. Dors maintenant, demain une longue journée t'attend. Bonne nuit mon ange.»

Il déposa un baiser sur son front et bougea légèrement pour que le jeune homme soit le mieux installé possible. Ils finirent par s'endormir dans les bras l'un de l'autre. C'était ainsi que Gabriel se sentait le mieux. Celui qu'il aimait tout contre lui, il partit bien vite au pays des rêves.

Il se réveilla tôt. Bien trop tôt pour réveiller Hoshiko. Il se détacha donc doucement de ce dernier et le recouvrit bien correctement avec les couvertures. Il alla même en chercher une autre pour ne pas qu'il sente la différence de température maintenant qu'il n'était plus contre lui. Il enfila ensuite son boxer et une fois ses mains lavées et son tablier enfilé, il se mit au fourneau. Au programme, muffins au coeur de nutella. Mais il ne s'arrêta pas là et il se mit à faire des petites brioches. Bien vite l'odeur des petites gourmandises emplit l'air tandis que Gabriel s'activait aux fourneaux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Sam 26 Mar - 21:35

C'était une soirée vraiment idyllique pour le jeune homme, ils avaient partagés à délicieux repas, puis ils avaient fait l'amour pour se retrouver l'un contre l'autre dans le lit à discuter sur l'oreiller d'un peu de tout et de rien à la fois. Bien entendu, les horaires qu'avaient annoncé le jeune étudiant à son petit ami n'avait pas plu à ce dernier qui devait donc se trouver des occupations pour pouvoir combler sa journée. La dessus, Hoshiko s'inquiétait un peu, en cuisine, il ne risquait pas de se faire mal certes même s'il n'était pas à l'abri d'un accident, il avait tout de même peur qu'il trouve une activité bien plus périlleuse et qu'il ne finisse une nouvelle fois à l'hopital. Il se chassa bien vite ses idées de la tête de peur de porter la poisse plus qu'autre chose.

En tout cas, ils pourraient en profiter le lendemain soir après la soirée qu'ils avaient prévu avec Julian puisqu'il n'avait pas cours. De quoi lui redonner de la bonne humeur. Cependant, Hoshiko demeurait un peu sceptique, à vrai dire il se demandait pourquoi est ce que son ami avait tout de même accepter son invitation sachant qu'il n'avait pas eu vraiment l'air emballé lors de la première rencontre qu'il avait eu avec son petit ami. Peut être se faisait il des idées c'est vrai mais c'était quand même étrange et il espérait seulement qu'il n'ait pas d'arrière pensée. Son petit ami aussi contait profiter de sa journée de libre pour qu'ils la passe ensemble, et cette idée enchantait le jeune étudiant content de pouvoir rester avec son amoureux pour vivre un jour aussi tranquille que celui d'aujourd'hui. Alors qu'il y pensait son petit ami s'était levé, lui donnant un pull pour ne pas qu'il attrape froid étant donné que son corps était carrément gelé, le jeune homme enfila d'ailleurs son caleçon avant de se glisser sous les couvertures au chaud.

Bien vite, son amant le rejoignit pour de nouveau se coller à lui, Hoshiko vint lui aussi contre le torse de son petit ami, se blotissant dans ses bras chaud, sentant ses mains brulantes dans le dos, se mordant un peu la lèvre de contentement.

"Oui la dessus, je suis sûr de pouvoir compter sur toi pour passer une super soirée, il lui sourit et posa sa tête contre son torse, oh non ce ne serra pas la peine, il habite tout prêt d'ici, il connait Paris bien mieux que nous deux réuni tu sais.... Enfin si tu y tiens, on pourra toujours lui demander demain s'il veut que tu le raccompagne."

Sa remarque le fit un peu rire tout de même, c'est vrai qu'il ne valait mieux pas que son ami dorme ici, ca aurait posé de nombreux problèmes, bon il y avait toujours le canapé, mais si Julian était là, les câlins et bisous auraient vite été oublié alors le jeune homme était d'accord avec son petit ami, c'était mieux pour tout le monde. Il sourit un peu, lui disant qu'il l'aimait, pour la énième fois, recevant la même déclaration en retour. Dormir? Oui c'était plutôt une bonne idée, le jeune étudiant était vraiment épuisé par sa journée et voulait se reposer.

"Bonne nuit à toi aussi mon amour..."

Tout en murmurant ses dernières paroles, le jeune homme s'endormit bien vite, profitant de la chaleur de son petit ami plongeant dans le sommeil...

Le lendemain matin arriva bien vite et Hoshiko grogna en sentant son petit ami partir, mais étant donné qu'il avait ajouté une couverture pour le tenir au chaud, il n'avait pas bronché, restant couché encore pour un moment, toujours fatigué. Cependant, une bonne odeur le fit réagir, ca sentait tellement bon qu'il avait bien envie de se lever, mais le confort du lit l'en empêchait, il se blottit un peu plus sous la couette, s'imaginant à quelle nourriture s'apparentait l'odeur qu'il sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Sam 26 Mar - 22:28

Gabriel sourit à la réponse de son petit ami. Il ne doutait pas un instant que Julian connaisse mieux qu'eux deux réunis les rues de Paris. À vrai dire, il n'y avait pas de mal à ça vu son sens de l'orientation. Cependant, il ne pensait pas à la même chose qu'Hoshiko quand il avait parler de ramener Julian, car il serait bien incapable de ramener Julian chez lui si il lui donnait simplement son adresse, il pensait plus au fait de le ramener en moto une fois que le garçon lui aurait expliquer où se rendre.

«C'est pas que je ne lui fait pas confiance pour retrouver son chemin, c'est juste qu'il fera nuit et c'est pas toujours super de rentrer tout seul à pieds. »

On ne sait jamais sur qui on peut tomber et les ennuis que ça pourrait nous apporter. De plus, ça n'était pas toujours facile de rester dans les rues bien éclairées, parfois on avait pas vraiment le choix et on devait emprunter de petites ruelles. Enfin, il verra bien le lendemain ce que dire Julian. En tout cas, il espérait vraiment que la soirée de demain se passe bien. De son coté, il ne comptait pas chercher les ennuis mais pour ce qui était de Julian, il ne savait pas du tout ce qu'il pourrait faire. Mais comme Hoshiko n'avait fait aucune remarque là-dessus, il préféra mettre tout ça de côté.

Le lendemain matin, Gabriel eut un peu peur d'avoir réveillé son petit ami en se levant, mais c'était sans compter le sommeil de plomb de ce dernier qui resta endormit. Le rouquin alla donc préparer de quoi manger. Il sortit un grand plateau sur lequel il posa verre, bol, cuillères, couteau, pains, confitures, beurre et des muffins tout juste sorties du four. Les brioches n'étaient pas encore prêtes. Elles seront donc pour plus tard. Il retira son tablier se retrouvant simplement en boxer mais il n'avait toujours pas froid. Il versa du jus de fruits dans le verre, du chocolat chaud dans le bol et transporta le tout dans la chambre. Il posa le plateau sur le sol avant de s'asseoir sur le bord du lit, contemplant quelques instants le visage endormi de l'homme qu'il aimait. Il sortit finalement de sa contemplation pour le réveiller.

«Debout mon ange.... »

Il se pencha et déposa ses lèvres sur les siennes en un simple baiser. Il donna cependant un coup de langue sur les lèvres du jeune homme avant de s'écarter, passant une main dans la chevelure d'Hoshiko. Il le regarda un moment toujours attendri de le voir ainsi, tout endormi et ayant du mal à sortir du sommeil. Il se pencha et alla mordiller son oreille avant de descendre sa bouche dans son cou pour souffler sur la peau du garçon. Il glissa également la main sous les couvertures et alla caresser l'intérieure de la cuisse de son petit ami. Une fois que ce dernier eut ouvert les yeux, il lui sourit.

«Bonjour mon beau au bois dormant. Tu as bien dormi?»

Question un peu ridicule quand on savait qu'Hoshiko dormait comme une souche, mais bon, c'était normal de poser cette question non? Enfin bref, il se tourna, se pencha et pris le plateau qu'il avait posé sur le sol pour le montrer à son petit ami.

«Un petit déjeuner au lit en ma compagnie ça te dit? J'ai fait des muffins au nutella, ils sont encore chaud. »

Il lui fit un immense sourire, attendant de voir si Hoshiko était pour le petit-déjeuner au lit et si ce qu'il avait préparer lui faisait plaisir. Ils avaient du temps devant eux alors autant en profiter.ça les changerait du réveil plus speed de la veille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Dim 27 Mar - 10:53

Bien que l'odeur qui s'échappait de la cuisine était vraiment attrayante, le jeune homme n'avait aucunement l'envie de se réveiller, trop bien installé dans son lit pour se lever. On peut dire qu'il n'avait pas le sommeil léger, bien au contraire, il lui en fallait beaucoup pour qu'il se réveille d'un seul coup. Alors qu'il était tranquillement reparti vers le monde des rêves alors qu'il avait légèrement été bousculé quand son petit ami s'était réveillé, il sentit un regard posé sur lui et il grogna, sentant qu'il devait bientôt se lever, il se cala plus confortablement sur le côté, et se blottit sous la couette, agrippant fermement l'oreiller de Gabriel dans ses bras. Il entendit son petit ami qui tentait de le réveiller de la manière douce, lui murmurant qu'il devait se lever. Bien entendu, Hoshiko ne bougea pas, se blottissant toujours un peu plus dans le lit, sentant la douce odeur de Gabriel, la tête confortablement installée dans son oreiller.

Il sentit ses lèvres se poser contre les siennes, il le laissa faire, souriant un peu au coin de ses lèvres, toujours bien endormi. Puis sa bouche glissa vers son oreille qu'il mordit, le jeune étudiant gémit un peu secouant la tête, mais son amant était bien obstiné puisqu'il s'attaqua ensuite à son cou et enfin, il utilisa la technique infaillible et caressa de sa main l'intérieur de la cuisse d'Hoshiko qui sursauta, surpris.

"Hmn....! Mais euh... c'est déloyale ce que tu fais..."

Il grogna, se redressant un peu pour venir se coller au corps chaud de son petit ami qui lui avait tout de même manqué quand il s'était levé, quittant le lit. Il se frotta un peu contre lui, souriant à sa question caressant doucement son torse du bout de ses doigts.

"Oui très très bien dormi, comme toujours quand on dort tous les deux, il leva les yeux, et toi mon prince charmant qui m'a sorti du sommeil?"

Puis Gabriel se détacha de lui pour se baisser, allant récupérer le plateau du petit déjeuner près du lit, Hoshiko se mordit la lèvre en voyant toutes ses bonnes choses, il sourit à son petit ami, tout content, rougissant quand même un peu face à son petit ami si attentionné.

"T'es vraiment un amour... un ange... t'es un Dieu même."

Hoshiko embrassa langoureusement son petit ami, glissant ses bras autour de son cou, prenant un des muffins pour le fourrer dans la bouche de Gabriel, en prenant un lui aussi, mordant dedans avec appétit, il frémit de contentement et se cala entre ses jambes, se tenant dos à lui pour se placer contre son torse, profitant de sa chaleur et de ce merveilleux petit déjeuner, déposant une multitude de baiser dans le cou de son petit ami.

"Merci mon amour..."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Dim 27 Mar - 11:59

Gabriel éclata de rire suite aux paroles de son petit ami qui grognait pour ce qu'il venait de lui faire. C'était pas sa faute, si caresser l'intérieure de la cuisse était la seule chose qu'il connaissait pour réveiller Hoshiko. Parce que le jeune homme avait beau être très mignon quand il dormait, il préférait quand même passer du temps avec lui quand il était réveillé.

«Déloyal peut-être, mais sacrément efficace. Si tu n'aimes pas cette façon de te réveiller, donne moi une autre solution pour te sortir de ton sommeil.»

Il acceptait toute solution mais il devait bien avouer qu'il adorait la réaction de son petit ami quand il lui caressait cette zone bien particulière. Enfin pour le moment, c'était Hoshiko qui lui caressait le torse tout en se collant à lui et en répondant à sa question. Le rouquin sourit, rougissant légèrement de plaisir à la réponse qui lui fut donnée. Il était ravi d'entendre dire que l'étudiant dormait très bien quand il était avec lui et il faut dire aussi que se faire appelé prince charmant n'était pas pour lui déplaire.

«Pareil. Je dors vraiment bien quand je suis avec toi.»

Et alors qu'il prenait le plateau dans ses mains, il eut droit à des compliments qui le firent rougir de plaisir et pas que légèrement cette fois. Il sourit à Hoshiko et lui ébouriffa les cheveux se sentant tout gêné.

«Je vais attraper la grosse tête si tu continues.  »

C'était faux bien évidemment, il n'était pas du genre prétentieux ou arrogant. Il restait lui-même quoi qu'il arrive. Il sortit de ses pensées quand son chéri l'embrassa et il répondit au baiser. La langue du garçon fut bien vite remplacer par un muffin et il mordit dedans, regardant Hoshiko faire subir le même sort à un autre muffin. Il passa ensuite un bras autour de la taille de son compagnon qui se cala contre son torse. Il frémit en sentant des baisers dans son cou et se dit qu'il adorait ce genre de moment. Il déposa un baiser sur la joue d'Hoshiko quand celui-ci le remercia.

«De rien. J'aime te faire plaisir. »

Ils mangèrent tranquillement, profitant bien de cet agréable moment. Il ne fallait pas oublier que son petit ami allait bientôt entrer en période d'examens et qu'il ne pourra passer que très peu de temps en sa compagnie.

« On va prendre une douche? »

Personnellement, il avait assez mangé et il ne fallait pas non plus oublier qu'Hoshiko avait cours, donc qu'il ne pouvait malheureusement pas rester éternellement au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Dim 27 Mar - 18:26

Certes c'était éfficace mais ca n'était pas juste, Gabriel savait beaucoup de choses de lui finalement, même s'il avait découvert l'un de ses points sensibles par hasard, lui il n'en connaissait aucuns sur son petit ami, il savait que son torse l'était un peu mais pas au même point que lui. Il bougonna un peu ronchon, venant se blottir contre lui pour se réchauffer et profiter de sa présence à ses côtés.

"J'en connais pas d'autres non plus... Je savais même pas que cet endroit en faisait partie..."

Il se faisait bien vite pardonner rien que par le fait d'être près de lui; doux et chaud, toujours souriant, c'est sur qu'il ne pouvait pas bouder longtemps son petit ami étant donné la faible résistance qu'il avait face à lui. Il se glissa donc contre ce dernier, caressant du bout de ses doigts son torse. Suite à ca, Gabriel avait demandé s'il avait bien dormi, évidement le jeune homme lui répondit qu'il avait merveilleusement bien dormi comme toutes les nuits qu'ils passaient ensemble, lui retournant ensuite la question à laquelle l'autre répondit de la même façon.

C'est alors que le jeune étudiant vit le plateau du petit déjeuner que lui avait préparé Gabriel, ca avait l'air très bon et c'était aussi très appétissant et le jeune homme n'y résista pas, il remercia grandement son petit ami, le complimenta encore et toujours. C'était vraiment un Dieu, il lui préparait des petits déjeuners au lit, il était toujours attentionné et vraiment adorable avec lui. Lui il ne pouvait rien lui offrir de tel... Et pourtant il aurait vraiment voulu, il aurait tout fait pour son petit ami... Et puis il n'y avait pas de raison, lui aussi il voulait faire plaisir à son petit ami et il allait s'en donner les moyens. C'était décidé à partir de maintenant, il allait sérieusement réfléchir à tout ca! Il fut sortit de ses pensées lorsque son amant lui ébouriffa les cheveux, en retour, le jeune étudiant sourit en voyant qu'il rougissait face à ses compliments, quand à la grosse tête, il savait que son petit ami n'était pas du tout de ce genre là.

"Tu aurais de quoi l'avoir la grosse tête... Tu fais toujours des trucs délicieux et tu es un véritable amour."

Il l'embrassa ensuite, lui donnant tout son amour dans ce baiser, se blottissant dans ses bras, puis se calant à lui pour pouvoir déjeuner, lui fourrant un muffins dans la bouche en souriant, profitant du délicieux repas préparé par les soins de Gabriel. Ils mangèrent tout en se câlinant pendant de longues et agréables minutes avant de redescendre de leur petit nuage. Il ne fallait pas traîner, ils étaient certes en avance mais bon, il était tout de même facile de se mettre en retard. A la proposition de la douche, Hoshiko hocha la tête, l'embrassant doucement, se redressant prenant le plateau pour le poser à la cuisine, allant ensuite le rejoindre à la salle de bain, se déshabillant, ayant tout de même du mal à se séparer du pull de son petit ami. Il se décida enfin à entrer dans la douche, allant se coller à Gabriel, allumant l'eau la réglant à bonne température, il l'embrassa tendrement et caressa doucement ses cheveux.

"Ca va me manquer tout ca quand je serais en exams..."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Lun 28 Mar - 11:27

Gabriel eut un sourire amusé suite aux paroles de son petit ami. Il allait donc continuer à le réveiller ainsi vu que le jeune homme n'avait pas une autre technique miracle. Il ne connaissait que cette tactique là. Un point faible surprenant. Le rouquin se demanda un instant s'il avait une zone de son corps qui le ferait réagir ainsi. Il n'en avait absolument aucune idée. Son torse était sensible mais pas autant que l'intérieur de la cuisse d'Hoshiko. Il verrait bien, son petit ami passera bien ses mains un jour sur cette zone. Il se réintéressa bien vite à la conversation en cours et après quelques paroles échangées, Hoshiko en vint à le complimenter ce qui le faisait bien rougir. Surtout qu'il en rajouta une couche. Il avait donc de quoi avoir la grosse tête. Soit, mais s'il avait l'air si parfait, c'était surtout parce qu'il mettait en avant ses bons côtés. En vérité, il était loin d'être parfait et il le dit.

«Tu oublies que je suis souvent maladroit autant dans mes gestes que dans mes paroles, je peux aussi te dire que je chante comme une casserole et que je ne sais pas jouer d'instruments de musique donc je ne pourrais jamais te chanter la sérénade.»

Il rit, bien conscient qu'il racontait un peu n'importe quoi. Ils mangèrent et quand ils eurent fini, Hoshiko ramena le plateau dans la cuisine il le suivit du regard avant de se rendre dans la salle de bain. Il s'arrêta devant le miroir et regarda son oeil clos barré de la cicatrice. Il ne se trouvait pas spécialement beau avec cette cicatrice. Il grimaça en passant un doigt sur sa cicatrice qui le défigurait. Il s'écarta cependant du miroir quand son petit ami entra dans la salle de bain. Il retira son boxer et remarqua que son copain semblait ne pas vouloir se séparer de son pull. Il sourit en voyant cela.

«Tu aimes bien porter mes vêtements non? Tu sais, tu peux m'emprunter mes affaires quand tu veux et sans me demander la permission. »

Il devait bien avouer qu'il aimait bien voir Hoshiko dans ses vêtements. Il entra dans la douche et fut vite rejoint par le jeune homme qui se colla à lui tout en réglant l'eau. Un petit sourire étira ses lèvres et il caressa la joue de son petit ami du revers de sa main avec douceur. Il ne fallait pas qu'ils pensent à cela, il fallait qu'ils profitent tant qu'ils le pouvaient.

«Ça va me manquer aussi, mais ça va passer vite.»

Il avait parfaitement conscience qu'il essayait de se convaincre lui même, mais ça ne marchait pas vraiment. Hoshiko sera prit par ses exams et lui son boulot, mais il ne travaillait pas toute la journée et il aura du temps libre. Ils avaient passé tellement de temps ensemble, ils avaient pris l'habitude de se voir pratiquement tous les jours. La séparation sera dure. Il se força à ne plus y penser et ils prirent leur douche, évitant de trop traîner. Gabriel s'habilla rapidement et attrapa ses clés.

«Je reviens vite mon ange, faut que j'aille chercher les casques chez moi.»

Il déposa un baiser rapide sur les lèvres avant de sortir pour se rendre chez lui et récupérer les casques de moto et ses gants en cuir. Il redescendit ensuite rapidement et retourna dans l'appartement de son chéri.

«Tu es prêt mon ange? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Lun 28 Mar - 19:57

Pour Hoshiko, Gabriel était vraiment un homme parfait et malgré ses quelques défauts que le concerné lui rappela, il ne doutait absolument pas du bien fondé de son affirmation. A vrai dire, il ne peut s'empêcher de rire en l'entendant qui disait chanter comme une casserole et qu'il ne savait pas danser. Pour ce qui était des sérénades c'est clair qu'il devait y renoncer, en même temps avoir un pauvre gars accroché à sa fenêtre chantant des louanges et son amour c'était pas vraiment son truc, il préférait largement et de loin l'amour un peu plus sauvage et expressif que platonique. Quant à ce qui était de danser, la dessus, Gabriel y passerait un jour où l'autre, le jeune étudiant lui apprendrait quelques pas pourqu'ils puissent s'amuser un peu et puis voir son amoureux en costume pour lui proposer une valse ca lui donnait bien envie.

"Pour la sérénade, je te pardonne, mais pour ce qui est de danser, je vais t'apprendre un peu, te voir perdu et déstabilisé m'attire bien, tu dois vraiment être trop mignon dans ce genre de situation..."


Réfléchissant à son plan pour le moins diabolique, il s'était levé pour poser le plateau dans la cuisine, indiquant à son petit ami qu'il pouvait déjà aller à la salle de bain et qu'il le rejoindrait. Après ca il se rendit dans la salle de bain où il trouva son petit ami près du miroir l'air pensif, mais en le voyant arriver, ce dernier s'était écarté. Se déshabillant, ils entrèrent tout deux dans la douche, c'est alors que le cuistot, ayant remarqué qu'Hoshiko avait du mal à se séparer de ses vêtements, l'incita à lui emprunter autant de vêtement qu'il voulait sans lui demander la permission. Ce n'était pas quelque chose à dire au jeune homme ou il n'aurait carrément plus rien à se mettre. Il ne fallait pas tenter le diable, surtout quand il s'agissait de lui, il était prêt à lui piquer tous ses vêtements pour l'emmener en quelques sortes partout avec lui.

"Merci mon chéri, je vais pouvoir t'avoir partout avec moi."

Il lui sourit, content qu'il lui donne cette possibilité. Il vint presque aussitôt se coller à lui une fois qu'il était sous la douche, allumant l'eau pour pouvoir se laver, soupirant tout de même et exprimant sa nostalgie à l'idée d'être séparé de lui durant les prochains examens. Gabriel avoua qu'à lui aussi ces petits moments partagés ensemble manqueraient, mais il tenta de le rassurer, lui disant que ca passerait vite. A vrai dire, ce n'est pas ca qui effrayait le jeune homme mais c'est ce qui se passerait si jamais il était amené à ne pas être accepté à l'école où il avait postulé.

"Hm... J'espère qu'on pourra quand même se voir.. Tu vas vraiment me manquer sinon."

Il s'était blottit contre lui, cherchant sa chaleur et le réconfort, cependant le temps défilait et il fallait se préparer, ils se lavèrent et Hoshiko sortit de la douche après Gabriel qui s'était préparé bien plus vite que lui pour aller chercher les casques pour qu'ils puissent prendre la moto, pendant ce temps le jeune étudiant finit de s'habiller et prit son sac, rangeant un peu la cuisine avant d'entendre son amoureux l'appeler. Il enfila ses chaussures sans attendre et vint vers lui, prenant ses clés.

"Voilà je suis prêt, on peut y aller."

Il referma la porte derrière eux prenant la main de son petit ami alors qu'ils descendaient l'escalier pour aller au parking, là où la moto les attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Lun 28 Mar - 21:10

Il ne rêvait pas, Hoshiko se moquait gentiment de lui. C'était pas très sympa, voilà qu'il lui avouait ses défauts et son petit ami se moquait. C'était pas sa faute s'il avait deux pieds gauches quand ça ne concernait pas le skate, roller, patins à glace, course, basket, hand et autres. Cependant, il n'était pas vexé par ses paroles. Ça l'amusait même.

«C'est pas ma faute si je suis maladroit, c'est pas gentil de te moquer.»

Il lui mordit gentiment le cou pour se venger avant de continuer à manger. Ce fut un petit-déjeuner en amoureux très réussi. Cependant, Gabriel veillait sur l'heure pour ne pas que son copain soit en retard en cours. Ils se rendirent donc sans plus attendre sous la douche et la proposition qu'il fit à Hoshiko par rapport à ses vêtements ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Son petit ami semblait ravi. Il rit amusé. Si le simple fait de prêter des vêtements à son compagnon faisait autant plaisir à ce dernier alors lui-même était content.

«Rassure moi mon ange, tu me laisseras quand même de quoi m'habiller n'est-ce pas? »

Il voulait se rassurer. Après tout, Hoshiko était bien capable de prendre pas mal de ses fringues et il avait un peu peur de se retrouver avec peu de chose. Enfin, il aurait toujours ses pantalons parce qu'il ne voyait pas l'étudiant avec. Enfin bon, de toute façon il verrait bien. La conversation dévia sur les examens d'Hoshiko et sur ce que ça impliquait. Ce dernier voulait savoir s'il se verrait. Sûrement mais pas beaucoup.

«On se verra un peu. Je voudrais pas te déranger. C'est pour quoi ces exams? »

Il était hors de question qu'il soit une gêne pour le garçon au niveau de ses études. Lui il n'était pas fait pour ça et la moindre petite chose le distrayait quand il devait travailler ses cours et il avait peur de distraire son petit ami. En tout cas, pour sa part, il avait bien fait de ne pas se lancer dans de grandes études. Pas qu'il soit bête, il avait des capacités mais il n'aimait pas ça alors à quoi bon s'acharner. Il s'était toujours contenté du strict minimum pour passer dans les classes supérieures. Sa mère l'avait très bien compris et n'avait pas agit comme certaines mères qui poussaient leur enfant à faire des études parce que ça faisait bien, que c'était plus gratifiant. Et à présent, il n'avait pas de regret. Il gagnait bien sa vie, le restaurant dans lequel il travaillait était assez prestigieux et il n'avait vraiment pas à se plaindre de son salaire.

Une fois prêts, ils rejoignirent la moto du rouquin et peu de temps après, il démarra l'engin, s'élançant dans les rues de Paris. Ils ne tardèrent pas à arriver et Gabriel descendit de la moto après son petit ami. Il enleva son casque, ayant bien l'intention d'échanger un long baiser avec son chéri puisqu'ils n'allaient pas se voir de la journée. Cependant, quand il retira son casque il sentit tomber son cache oeil. Il le rattrapa et jura quand il vit que la lanière était cassée. Il n'aimait pas ça, sa cicatrice attira bien vite le regard de certains curieux. Autant il se foutait bien du regard des autres quand il affichait son homosexualité, autant il détestait attirer les regards de pitié qui se posaient sur son visage blessé à vie.

«Je suppose que tu n'as pas de ficelle dans ton sac pour réparer ce truc. »

Il rit légèrement pour cacher sa gêne. Mais son rire était clairement forcé et ça s'entendait très bien. Il n'était pas très à l'aise et aurait voulut partir sur le champ mais il voulait profiter des derniers instants avant le début des cours. Il alla enfouir son visage dans le cou de son petit ami pour se soustraire au regard des autres. Comme une autruche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mar 29 Mar - 17:39

Bon certes, se moquer, ca n'était pas vraiment gentil, mais bon, il était tellement mignon et puis il ne se moquait pas vraiment, ou alors uniquement pour rires un peu, il n'était pas du genre à se fiche du monde, bien au contraire. Etant donné que son petit ami était doué en beaucoup de choses mais que ce dernier avait, comme tout le monde, certains défauts. Lui même en avait, et sans doutes beaucoup plus que son petit ami. Il grogna en le sentant qui mordait son cou comme pour lui infliger une petite vengeance, il lui sourit en retour.

"Je ne me moque pas, même avec tes défauts tu es parfait à mes yeux."

Enfin ca n'était pas le moment de s'étendre sur de belles paroles, il savait qu'au bout d'un moment il ne résisterais pas et voudrait carrément lui sauter dessus mais ce matin ils n'avaient pas le temps et Hoshiko ne devait pas trop tarder s'il voulait aller en cours. C'est pourquoi il déposa le plateau à la cuisine une fois qu'ils eurent finis de manger, rejoignant peu après son petit copain dans la douche. C'est à ce moment que Gabriel donna la permission au jeune étudiant de lui piquer ses fringues puisque ce dernier avait du mal à se séparer du pull qu'il lui avait prêté la veille. Ce dernier acquiesça, tout content de pouvoir mettre les affaires de son petit ami. Cependant, Gabriel ajouta tout de même qu'il valait mieux lui laisser de quoi s'habiller quand même, ce à quoi le jeune homme répondit par un sourire.

"Pas sur..., il rit un peu, au pire j'achèterais mes prochaines fringues plus grandes pour que tu puisse les porter toi aussi."

La conversation dévia bien vite sur quelque chose de beaucoup moins réjouissant pour l'un comme pour l'autre; en effet, les examens du jeune homme étaient prévus pour la semaine prochaine, semaine durant laquelle ils ne se verraient que très peu.

"C'est pour mon admission dans une école..., il se mordit nerveusement la lèvre à cet instant, il voulait ajouter quelque chose mais n'osait pas, il avait peur de ce qu'il allait dire, il ne voulait pas que ca affecte son petit ami mais il voulait surtout pas y penser lui aussi, ne t'en fais pas mon amour, après je serais en vacances, je ferais en sorte de résister à l'envie de te voir."

Ils finirent de se préparer et une fois que Gabriel fut revenu avec les casques et la porte de l'appartement fermés ils étaient descendus au parking mains dans la mains. Une fois sur la moto, Hoshiko s'accrocha à son amoureux, fermant les yeux, profitant encore de ce moment avec lui. Malheureusement ils arrivèrent bien vite face à l'université du jeune étudiant et Hoshiko descendit de l'engin, regardant son petit ami faire de même. Cependant, un petit incident allait troubler ce beau moment, voyant l'œil de son petit ami découvert, Hoshiko se colla à lui, voyant que ca le mettait plutôt mal à l'aise, caressa doucement ses cheveux et l'embrassa langoureusement, le calinant pendant un long moment avant d'entendre la sonnerie et de voir Julian non loin d'eux qui attendait le jeune homme et qui n'avait pas voulu les déranger.

"Désolé mon coeur, je n'ai pas ca sur moi."

Il l'embrassa une dernière fois, prenant le casque de son amoureux, lui remettant sur la tête, déposant un baiser sur son œil du bout des lèvres sans accentuer pour ne pas lui faire mal, il rebaissa la visière, cachant son oeil blessé aux yeux de tous.

"On se voit ce soir mon amour, il lui serra la main et se détacha de lui avec difficulté, je t'aime."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mar 29 Mar - 20:24

Alors comme ça, Hoshiko ne lui laisserait peut-être pas de quoi s'habiller. Gabriel eut un sourire amusé à sa remarque. Si son petit ami s'achetait des fringues suffisamment grandes pour lui, c'était comme s'il lui achetait des affaires. C'était vraiment pas la peine de s'en faire pour lui. Et puis, il préférerait piquer un truc plus particulier à son copain.

«C'est pas la peine, c'est pas tes fringues qui m'intéressent mon ange. Par contre moi je veux te piquer ton écharpe elle a ton odeur. »

Il déposa un baiser sur son nez alors qu'ils étaient sous la douche. Ils se lavèrent tout en discutant de la semaine qui allait arrivé. Un événement peu réjouissant mais par lequel ils devaient bien passer. Les études c'étaient importants et Gabriel le comprenait, il n'y avait aucun soucis avec ça. Il remarqua cependant que quelque chose avait l'air de déranger son petit ami. Peut-être quelque chose en rapport avec ses études puisqu'ils étaient en train d'en parler. Il devait avoir peur de ne pas réussir. Il hésita un instant ne voulant pas gêner Hoshiko avec toutes ses questions. Mais il finit par se décider. Il était curieux mais n'insisterait pas s'il n'avait pas de réponse.

«On dirait qu'il y a un truc qui t'embêtes. Tu peux tout me dire tu sais. Enfin, si tu ne veux pas en parler c'est pas grave, on est pas obligé de tout se dire après tout.»

Il lui fit un grand sourire, se disant que si ça ne le concernait pas, il n'avait pas à savoir. Ils se lavèrent tranquillement et se rendirent à l'université sans attendre. Il cassa alors son cache oeil mais Hoshiko réagit de la meilleures des façons. Il s'occupa bien de lui, l'embrassant et le câlinant avec amour. Bien sûr, le jeune homme n'avait pas de quoi réparer tout ça mais ça n'était pas grave, il sut s'occuper de lui comme il fallait pour qu'il se sente un peu plus à l'aise. Il se fit remettre son casque et il serra une dernière fois Hoshiko dans ses bras avant de repartir, n'oubliant pas de lui dire qu'il l'aimait avant que son casque ne l'empêche de parler.

Il réussit à s'occuper toute la journée mais il savait que son petit ami n'allait pas être ravi. Il avait passé une bonne partie de la journée à faire du sport. Jogging, vélo, skate. Il y avait tout de même eu un petit problème. Un petit soucis de rien du tout selon lui mais il savait que son chéri ne pourrait pas s'empêcher de s'inquiéter. Il avait seulement quelques bleus mais pas sur le visage heureusement. Il avait réussi à le protéger. Il sortit de ses pensées et se concentra sur le repas qu'il était en train de préparer. Ses cheveux attachés en une queue de cheval sur le dessus de sa tête, son cache oeil de secours sur la tête, il s'activait en cuisine. Les deux étudiants n'allaient pas tarder. Les assiettes et couverts étaient prêts à être mis, mais pour le moment, il y avait l'apéritif qui les attendait sur la table. Il était nerveux. Il avait vraiment peur que ça se passe mal. En tout cas, il allait tout faire pour que tout se déroule de la meilleure des façons. Tout était prêt. Il fera cuire le canard au dernier moment. En attendant, tout était parfait. Il souffla un moment. Il avait rangé l'appartement d'Hoshiko pour s'occuper, tout était propre. Il avait même fait la lessive de son compagnon. Il n'avait plus rien à faire. Il était prêt à présent. Il retira son tablier et alla prendre une douche. Il sortit ensuite des petits biscuits apéro, sortit du four ses petits feuilletés au fromage, ceux à la saucisse et il posa le tout sur la table. Il se posa ensuite sur le canapé pour attendre Hoshiko et Julian.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 30 Mar - 6:32

Hoshiko ne préférait pas s'attarder sur les examens qu'il devait passé la semaine suivante, il ne voulait pas inquiéter son petit ami sachant qu'il avait aussi peur de ne pas les réussir, ce qui entraineraient bien des conséquences auxquelles il ne voulait pas penser. Il s'en voulait de ne pas le dire à son petit ami, il souhaitait vraiment tout lui dire, mais il avait peur que ca ne l'inquiète plus qu'autre chose et puis il n'y avait pas de raison pour qu'il n'ait pas ses examens, du moins il l'espérait.

"C'est rien mon amour tout va bien."

Il lui rendit son sourire, oubliant bien ses doutes en le voyant lui sourire si largement. Après s'être lavés et habillés, les deux jeunes hommes se rendirent à l'université, la moto garé devant le portail, ils avaient tout de même du mal à se quitter pour la journée. Cependant Gabriel ayant malencontreusement cassé son cache-œil en enlevant son casque. Hoshiko réagit vite, le câlinant et l'embrassant pour le mettre un peu plus à l'aise. Il lui sourit avec douceur, enlevant son écharpe pour la lui mettre au tour de son cou, il l'embrassant avec amour, lui remettant le casque sur la tête de son petit ami, et enfin, il lui dit qu'il aimait, entendant la même chose de la part de son petit ami qui redémarra pour partir. Il lâcha un long soupire en le voyant partir, regrettant déjà leur journée d'hier. Il rejoignit Julian, le saluant.

La journée fut longue et pénible pour Hoshiko, il avait hâte d'être le soir, et Julian le présentait bien lui aussi, il tentait de remonter le morale à son ami pour ne pas qu'il soit trop tête en l'air et qu'il prenne le cours au lieu de rêvasser. En tout cas, il accueillie la sonnerie de fin de cours avec une joie profonde, il se dépécha de ranger ses affaires pour ensuite sortir, accompagné de Julian ils discutèrent longuement sur la route de tout et de rien et son ami s'arrêta à une boulangerie pâtisserie pour acheter le dessert préférer d'Hoshiko, a savoir la tarte aux framboises sans le lui dire bien évidement puisque celui-ci avait attendu au dehors pour appeler son amant et lui dire qu'ils arrivaient dans un petit moment.

La route fut rapide et les deux jeunes gens arrivèrent à l'appartement de l'étudiant, après avoir toqué à la porte Hoshiko entra le premier informant de sa présence.

"Met toi à l'aise Julian."

Il sourit à son ami, prenant son manteau et ses affaires, il le déposa dans la chambre et lui proposa d'entrée, retrouvant bien vite son petit ami pour l'embrasser doucement, pas trop longtemps non plus histoire de ne pas non plus mettre mal à l'aise aussi bien Gabriel que son ami Julian. Il sourit, voyant que tout était prêt; l'appartement était rangé, la cuisine préparée. Il était sûr qu'il s'en sentirait, c'était mal le connaître que d'en douter.

"Tu t'en es très bien sorti à ce que je vois.'

Il sourit un peu quand Julian s'avança en se raclant la gorge.

"Euh je peux mettre le dessert au frigo?"
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 30 Mar - 15:43

Gabriel n'attendit finalement pas longtemps avant de recevoir un coup de fil de son petit ami qui lui annonçait leur arrivée imminente. Bien il avait plus qu'à patienté un peu. Il se plongea dans ses pensées. Il repensa au fait qu'ils allaient certainement vivre ensemble, puis il repensa aux examens de son petit ami. Des examens pour entrer dans une école. C'était quelque chose d'important. Il ne pouvait cependant s'empêcher de repenser à la nervosité d'Hoshiko quand il en avait parler. Quelque chose n'allait pas. Mais le jeune homme l'avait rassurer alors c'était que tout allait bien n'est-ce pas? Il sortit de toute ses pensées quand il entendit toquer à la porte. Ça le fit sourire. Hoshiko qui toquait à la porte de son propre appartement avant d'entrer. Enfin bon, c'était pour le prévenir de leur entrée. En tout cas, il était bien content qu'ils soient là. Il ne pouvait plus attendre. Il se leva au moment où Hoshiko vint le rejoindre pour l'embrasser. Il sourit contre les lèvres de son petit ami, bien content de le retrouver mais ils se séparèrent bien vite pour ne pas gêner Julian. Surtout que lui-même n'était pas très à l'aise. Cependant, il laissa échapper un rire à la remarque de son homme.

«Tu en doutais?»

Il lui sourit largement et se tourna vers Julian se racla la gorge. Il le salua et hocha la tête quand il lui posa sa question.

«Donne, je vais le faire, installez-vous, vous devez être fatigué après cette longue journée.»

Il récupéra le dessert avec précaution et alla le mettre dans le frigo. Il avait prévu le coup et avait fait de la place spécialement pour. Il rejoignit ensuite les deux garçons en se répétant de rester naturel et de ne pas être nerveux. Ça ne servait à rien de se prendre la tête. Julian n'allait pas le manger. Enfin, il espérait tout de même qu'il ne lui en fasse pas baver. Il sourit donc aux deux jeunes hommes, se forçant à se détendre.

«Alors ces cours? Pas trop durs? En tout cas je vous admire, je suis incapable de rester trop longtemps assis sur une chaise à prendre des notes. »

Il ne tenait pas en place tout simplement. Et le métier qu'il faisait était parfait pour lui. Il fallait s'activer, beaucoup de cuistot craquait sous la pression en cuisine à l'heure du coup de feu mais lui il était parfaitement à son aise. C'était même son moment préféré. Le moment où il fallait faire au plus vite tout en faisant bien. Un sacré défi. Il sortit de ses pensées, ça n'était pas le moment de rêvasser.

«Je vous sers un verre? »

Il montra les différentes bouteille d'alcool, de jus de fruits, de soda et d'eau pétillante ou plate. Il y avait un peu de tout et de quoi contenter tout le monde. Il avait une sacrée réserve de bouteille qu'il avait ramené dans l'appart de son compagnon. Pas qu'il buvait beaucoup mais il aimait pouvoir faire plaisir à tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 30 Mar - 18:05

A peine arrivé qu'Hoshiko était déjà rayonnant de voir son petit ami, il sourit en le sentant l'embrasser, à vrai dire, il n'avait pas franchement osé l'embrasser directement mais Gabriel s'était permis alors il n'allait pas refuser. Il posa doucement sa main sur le torse de son petit ami.

"Oh non j'en doutais absolument pas mon amour."

Il se détacha finalement de lui pour ne pas gêner son ami qui était tout de même leur invité, ils n'allaient donc pas exposer leur amour alors que les relations entre Julian et Gabriel étaient déjà assez tendues. Hoshiko resta un peu en retrait, observant les deux jeunes hommes l'un en face de l'autre, Julian salua aussi Gabriel se montrant beaucoup moins hostile que la dernière fois, lui souriant même un peu même s'il gardait un peu ses distances. Le petit ami de l'étudiant prit la boite où se trouvait le gâteau des mains de Julian pour pouvoir le poser dans le frigo histoire de le tenir au frais. Il invita les deux jeunes étudiants à s'installer et c'est ce qu'ils firent, s'asseyant dans le canapé, Hoshiko lâcha un long soupire et Julian s'installa à côté de lui, un peu trop près peut être... Une fois Gabriel assis avec eux, la conversation s'engagea, le cuistot demanda comment s'était passé leur journée.

"Ca a été, du moins pour moi. Hoshiko était bien tête en l'air
, il lança d'ailleurs un regard à celui-ci lui souriant doucement, n'est ce pas?

-Oui..., il rougit un peu se triturant les doigts, mais euh c'est parce que...

-C'est bon Hoshi on sait tous très bien à quoi tu pense."

Julian rit un peu, lui pinçant gentiment le ventre, ce qui fit sursauter le jeune homme, il grogna un peu, le repoussant, riant aussi un peu.

"Arrêteuh ! Tu sais très bien que j'aime pas."


Pour le reste de sa question Julian se concentra de nouveau sur Gabriel, s'installant plus confortablement dans le canapé, glissant un bras discret sur le canapé, juste derrière la nuque d'Hoshiko, défiant un peu Gabriel du regard.

"Tu fais quoi comme boulot alors Gabriel?"

Hoshiko, lui ne remarquait pas grand chose et il était plutôt content de constater que pour le moment tout allait bien alors que Gabriel avait demandé ce qu'ils voulaient boire et le jeune étudiant s'en chargea puisque les deux jeunes gens discutaient, il leur servit donc les boissons qu'ils avaient demandé...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 30 Mar - 20:10

Pour le moment ça allait bien. Julian l'avait salué plus sympathiquement que la veille et ça lui fit plaisir. Bon, c'était pas encore tout à fait ça mais c'était déjà bien. Il espérait que toute la soirée se déroulerait de la même façon. Il ne voulait pas d'embrouilles et il espérait vraiment que Julian reste un minimum éloigné de son compagnon. Il tiqua donc un peu en voyant les deux étudiants aussi près l'un de l'autre sur le canapé. Mais il se retint de s'installer entre eux deux pour les séparer, ce serait vraiment mal vu et il ne voulait pas jeter un froid. Il s'installa donc à côté de son petit ami, lui souriant avec tendresse. Ce fut Julian qui répondit à sa question et il l'écouta avec attention, riant un peu en entendant dire que son copain avait rêvassé pendant les cours et entendant ce dernier essayé de se défendre. Lui aussi il avait beaucoup pensé à son chéri. Il lui avait bien manqué. Il s'arrêta cependant de rire en voyant l'ami d'Hoshiko lui pincer gentiment le ventre. Il se força à sourire, arrivant à paraître calme alors qu'il commençait à bouillonner intérieurement. Il n'avait pas à être jaloux n'est-ce pas? Il commençait cependant à se dire que c'était pas une très très bonne idée finalement ce repas. Il avait un peu de mal à supporter le fait de voir Julian aussi proche de son petit ami. Il se força à regarder ailleurs, ne voulant pas s'énerver. Julian le narguait, il le défiait du regard, il le défiait de dire ou de faire quoi que ce soit par rapport à ce bras posé derrière Hoshiko. Il releva tout de même la tête quand ce dernier lui posa une question.

«Je suis cuisinier. J'aspire à devenir chef et si j'y arrive mon objectif ce sera d'être un chef étoilé. Et toi, tu veux faire quoi après tes études?»

Il voulait être poli et montrer qu'il s'intéressait à l'ami de son petit ami. Il finit cependant par se lever, ne supportant plus de voir le bras de Julian derrière la nuque de son amant. Il se tourna cependant vers les deux garçons, souriant.

«Je vais chercher mes petits fours.»

Il alla récupérer les assiettes de petits fours qu'il déposa sur la table basse devant le canapé. Il se rassit ensuite à sa place et déposa sa main sur la cuisse d'Hoshiko avant de prendre son verre que ce dernier lui avait gentiment servit. Il but une gorgée et l'alcool lui réchauffa les entrailles. Il sentit alors son portable vibrer dans sa poche. Il sourit en voyant que c'était sa mère et s'excusa avant de se rendre dans la chambre pour plus d'intimité. Il conclut rapidement la discussion et retourna dans le salon.

«Ma mère te salue mon coeur.»

Il se s'assit de nouveau et se tourna vers Julian. Il se tourna vers celui-ci et l'observa un peu. Il était beau garçon. Pas son genre mais beau garçon. Il aurait pu être moche et vraiment stupide, il se sentirait moins jaloux comme ça.

«Tu as quelqu'un dans ta vie Julian?»

La question était sortie toute seule. Il aimerait bien que Julian se mette en couple, il se sentirait mieux ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Mer 30 Mar - 22:01

Tout avait l'air de se passer très bien mais Hoshiko ressentait comme une espèce de tension entre les deux autres garçons. Il se retrouvait un peu pris en sandwich entre les deux et il ne savait pas vraiment comment réagir alors il tentait de rester le plus positif possible et de se dire que ca allait s'arranger et que l'ambiance serrait plus chaleureuse au cours de la soirée. Il valait mieux étant donner qu'ils devaient tous les trois faire face durant quelques heures avant de relâcher la tension. A vrai dire, le jeune étudiant ne comprenait pas vraiment le comportement des deux garçons, il avait un peu l'impression d'être apparenté à un morceau de viande que deux bêtes carnivores se disputaient.

Hoshiko remarquait aussi et surtout le regard fuyant de son petit ami à chaque fois que Julian entamait un contact physique avec lui, ca ne m'était pas vraiment le jeune étudiant très à l'aise surtout quand il était pris entre les deux feux de deux garçons qui se foudroyaient du regard. Pourtant, il tentait tout deux de paraître calme et posé à l'extérieur. Ils commencèrent à parler, au début des études puisque Gabriel avait parlé de leur journée aux étudiants et puis se fut une question de Julian concernant le boulot qu'il exerçait. En entendant la réponse, Gabriel sourit un peu amusé.

"Ah je vois, enfaite tu es plus travaux manuels qu'intellectuels, c'est ca?Pour ma part je vais surement être dans la même section qu'Hoshiko mais plutôt dans l'anthropologie et les sciences sociales."


C'est alors que Gabriel se leva pour aller chercher les petits fours en cuisine, gardant toujours un oeil rivé sur eux alors qu'il revint peu de temps après, posant le tout sur la table basse. Hoshiko sourit en le voyant revenir et poser sa main sur sa cuisse, le jeune étudiant déposa donc aussi la sienne sur celle de son petit ami, lui souriant tendrement. Hoshiko avait un peu bu d'alcool, il avait attrapé un sacré coup de chaud déjà et il s'était un peu calé contre son petit ami quand celui ci décrocha son téléphone qui avait vibré, prenant l'appel dans la chambre pour être plus au calme. Les deux étudiants en avaient profiter pour parler. Julian s'était un peu plus rapprocher d'Hoshiko, profitant de l'absence momentanée de Gabriel et de l'état d'esprit peu clair de son vis-à-vis.

Malheureusement ce ne fut que de courte durée étant donné que Gabriel écarta bien vite la conversation, Hoshiko sourit à la remarque de son petit ami.

"Comment va telle? Il faudra qu'on la revoit... tu ne crois pas?"

Julian regardait les deux garçons et finit par se taire, les laissant parler pendant un moment avant de gouter un des petits fours.

"C'est très bon, je comprends pourquoi Hoshiko a repris du poil de la bête si tu le nourris comme ca."

Julian avait souris et caressé doucement les hanches en riant, le chatouillant bien malgré lui. Julian lui aussi était plutôt ravi de faire monter la colère de Gabriel mais il aimait aussi pouvoir toucher Hoshiko.

"T'es mieux en chair, c'est plus agréable et je suis sur que Gabriel est de mon avis, n'est ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Delambre

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   Jeu 31 Mar - 17:50

Pour le moment la situation était assez calme et il fallait que ça dur. Gabriel ne voulait pas se battre. Il ne provoquerait aucune dispute, ça, il se le promit. Il se forçait donc à se détendre pour ne pas attraper Julian par le col et l'écarter de son petit ami. Il se concentra donc sur la conversation du moment c'est à dire son boulot et les études des garçons. Julian avait bien compris qu'il était manuel et pas du genre intellectuel. Il écouta également avec attention ce que l'ami d'Hoshiko voulait faire dans sa vie. C'était intéressant. Il lui sourit gentiment et répondit à sa question.

«Tu as raison je suis plus manuel. Je suis un peu hyperactif donc il me faut de l'action. En tout cas, je vous souhaite à tous les deux de réussir, c'est bien de savoir ce que vous voulez faire, moi j'ai un peu trouvé ma vocation par hasard.»

Il n'avait jamais aspiré à devenir cuisinier jusqu'à ce qu'il s'y mette. Il avait adoré ça. Il alla d'ailleurs cherché ses petits fours. Il fallait tout de même qu'ils n'en mangent pas trop, il y avait encore tout le repas derrière. Il sourit à Hoshiko quand celui-ci posa sa main sur la sienne. Il retourna donc sa main pour que leur paume soit en face et il entrelaça leurs doigts. Malheureusement, il dut répondre à sa mère et laissa les deux garçons seuls. Quelque chose qui ne l'enchantait pas des masses mais il devait répondre à sa mère. Ce qu'il fit et après quelques mots échangés retourna dans le salon. Il eut alors la mauvaise surprise de voir que Julian s'était encore rapproché de son petit ami. Il ne dit cependant rien et sa main retourna sur la cuisse de son chéri. Ils discutèrent alors de sa mère.

«Elle va bien. Et pour ce qui est de la revoir, ne t'inquiète pas pour ça elle passera dans la journée demain pour m'apporter un nouveau cache oeil. Et puis elle veut voir ma gourmette.»

Il sourit. Parler de sa mère l'avait bien détendu. Il reçut alors un compliment qui le fit sourire. Un compliment pour sa cuisine. Rien de tel pour le mettre de très bonne humeur. Il tiqua un peu en voyant la main de Julian caresser la hanche de son copain et sa main se crispa un peu sur la cuisse d'Hoshiko. Il préféra cependant se focaliser sur le compliment que Julian lui avait fait plutôt que sur la main de ce dernier. Il se sentait tout de même un peu blessé que son petit ami ne repousse pas son ami quand il le caressait de cette façon. Mais il avait confiance, il ne devait pas s'énerver. C'était son leitmotiv. Ne pas s'énerver..... C'était dur mais il devait s'y tenir. Hoshiko ne serait pas ravi s'il envoyait son poing dans la figure de son ami. Il sourit donc et répondit à la remarque de Julian.

«Oui. Ça me fait plus à caresser. »

Il sourit et déposa un baiser sur le bout du nez d'Hoshiko.

«Et puis, je lui avait dit qu'il prendrait des kilos avec moi le jour de notre rencontre.»

Il sourit à ce souvenir et but le reste de son verre. Il attrapa ensuite un petit four et le mangea. Il ne savait plus quoi dire et il préféra se taire, cherchant un sujet de conversation. Julian n'avait pas répondu à sa précédente question à propos de sa vie amoureuse mais il supposait qu'il ne voulait tout simplement pas y répondre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je t'aime..un peu...beaucoup...passionément...à la folie! [Hoshiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
69 rue du gaie :: LES ETAGES :: 2ème étage :: Studio 28 :: Salle de séjour-
Sauter vers: