AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reiji Nakamura [Fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reiji Nakamura

avatar



♦ Identité Du Personnage ♦
♦ Détail Descriptif ♦ :
♦ RelationShips ♦ :

MessageSujet: Reiji Nakamura [Fiche validée]   Mar 14 Fév - 16:15


Reiji Nakamura



Identité
    Nom : Nakamura
    Prénom : Reiji
    Âge : 21 ans
    Taille : 1 m 75
    Origine : anglaise et japonaise
    Emploi : électricien
    Votre Appartement : [x] Studio [ ] Appartement (seul) [ ] Colocation

    Préférences : Reiji aime s’amuser, délirer, provoquer, faire mille et une choses, être toujours débordant d’activité. Il adore la musique rock et métal, chante souvent la douche. Il adore bidouiller les machines, les démonter et les remonter. Il aime boire de l’alcool, jusqu’à être complètement pété. Il adore tester ses limites et ses capacités, surprendre les autres, voire lui même.

    Désintérêts : Reiji se désintéresse de la construction d’une vie stable. Si ca ne tenait qu’à lui, il arrêterait simplement de vivre, mais son grand frère lui a ordonné de vivre, alors il comble sa vie comme il peut. Il se désintéresse des questions morales, d’éthique, du politiquement correcte, de la politesse en générale. Il se moque totalement d’être bien vu.

Description physique Reiji est de taille normale, dans les 1m75,et possède une silhouette fine et élancée, qui cache sa musculature pourtant présente. Sa peau est diaphane, presquetranslucide, et marque facilement comme elle est fragile. Il est presquetoujours couvert d’hématomes en tout genre, qu’il essaie de cacher en neportant que des hauts à manche longue. Ses cheveux sont mi longs, effleurentpresque ses épaules, et sont d'une couleur se rapprochant d'un blond de blé.Il les coiffe rarement et ils sont toujours en bataille, sauf quand il se fait une rapide queue de cheval, quand il travaille. Ses yeux qui brillent en permanence d’une leur moqueuse, sont d'unbleu qui peut s'éclairer d'un éclat violet selon la luminosité. Il fait plusjeune que son âge, on peut le prendre pour un lycéen, alors qu’il a finit depuis belle lurette ses études. Son visage aux traits fins ont une apparence angélique, et restent figés dans une expression de malice, ou de joie naïve, mais qui peut aussi se muer en indifférence des plus totales quand il tue . Il a un tatouage sur l'omoplate gauche représentant un signe cabalistique dont il ignore la signification mais que son frère lui a obligé d'avoir...pour graver en lui son signe de possession. Qu’il soit au travail ou pas, il met des jeans le plus souvent, ou des pantalons de toiles, assortis à des t shirt à manche longue, imprimés à l’effigie de groupes demétal ou de rock, souvent beaucoup trop larges pour lui. Il affectionne les baskets de toiles colorés, et n'a pour seul bijou qu'un collier en argent quand il effectue son boulot d’électricien. Quand il sort s’amuser, il lui arrive d’adopter un style plus décalé, allant du punk, au travestissement total en femme, avec des robes aux couleurs pétantes. Dans la vie courante, on le voit affublé de plusieurs bracelets à pointes ou en cuir, de boucles d’oreilles et d’un piercing à l’arcade sourcilière. Quand il commet ses cambriolages, cependant, il reste plus discret. Il préfère les chemises et des pantalons un peu plus serrés mais qui permettent une mobilité optimale, et bien sur entièrement noirs. Il se trimballe souvent avec un sac en bandoulière en toile, qui contient plein de petits bidules qu’il aime bien utiliser pour aller fouiller la maison des voisins.


Description psychologique Reiji est tout en apparence. Il adopte un naturel enthousiaste et bavard, et carrément insolent. il reste enjoué, toujours un sourire aux lèvres dansn’importe quelle situation. On a l’impression avec lui d’un caractère facileà vivre, comme il n'aime pas contredire, plaisante souvent, et ne prend rienau sérieux. Quelque fois, il provoque cependant, taquine jusqu’à faire perdreles pédales aux autres, surtout quand il a bu un coup de trop. Il se veutoptimiste, et arbore une passion pour la mécanique, l'électronique et l'informatiquetout en gardant un côté sportif bien installé. Il adore par dessus tous les sports à risque. Il aimele challenge, pour lui la vie doit être excitante et semée d'embûches pourêtre intéressante. Il aime s'amuser, d'où son côté casse cou, il prend tout pour un jeu et c’est aussi pour celui d'ailleurs qu’il vole les autres en kleptomane invétéré, pour lui ce n'est qu'une manière de prouver ses capacités. Il est plutôt sensible à ce qui l’entoure, et aime beaucoup la musique rock et métal. Ses émotions sonttoujours très vives voire démesurées. Tout ce caractère expansif, extraverti , quasi hystérique cache ses blessures intérieures. Car malgré ses grands sourires, Reiji souffre. Souffrance morale qui le pousse à chercher et à aimer la douleur physique, d’où son côté masochiste. Il lui arrive d’avoir des crises d'angoisse, due à son amnésie, et il se demande quelques fois qui il est. Il devient alors sombre et colérique, ou apeuré comme un enfant, et à ce moment,se révèle très influençable. Il n'est pas méchant de nature, mais quand il sent que ceux qu'il aime sont en danger, et particulièrement son frère qui est le centre de gravité de toute sa vie, il pète littéralement un câble et devient violent, jusqu'à tuer la personne qui ose s’opposer à lui. Son côté sombre, il le cache derrière une apparence amicale et chaleureuse, très extravertie. Son vide existentiel, il le comble, en faisant tout et n’importe quoi. Il est très observateur, ce qui lui permet de se tirer de pas mal d'embrouilles.. Il n'aime pas trop s’investir dans sa vie sentimentale, ça lui prend la tête, mais être avec des hommes lui permet d'oublier ses soucis, en particulier son frère, et il se demande si un jour il pourra aimer un homme d'un amour aussi pur et vrai qu'il a eu quand il été avec son frère. Alors pour tromper, son sentiment d’abandon, il s’amuse dans les bars, couche avec le premier venu, et enchaîne les histoires d’un soir…..quand il n’agresse pas quelqu’un,…quand son passé lui revient en tête. Ce qui l’enfonce encore plus son déni, car il oublie systématiquement le mal qu’il fait le lendemain, même si cela va jusqu’au meurtre. Et pour l’instant cette vie là lui convient très bien.

Histoire Reiji est né à Londres, dans une famille, normale et heureuse, avec des parents aimants de bonne situation financière, des amis sympas et agréables, avec un grand frère, son aîné de cinq ans qui possédait tellement de charisme, qu’il paraissait impossible de se sentir mal en sa présence. Toute son enfance se passa dans une insouciance des plus complètes. On pourrait qualifier Reiji d'enfant précoce, très vite ,il se découvrit une passion pour l'électronique et la mécanique, et démontait les objets qu'il trouvait dans la maison pour comprendre leur fonctionnement : radio, télécommande...son père hurla d’ailleurs quand il s’attaqua à la télé. Très vite, il peut réparer un peu près tout et n'importe quoi. A l'école, il était d'un assez bon niveau même si les études ne le passionnaient pas. S’il avait travaillé comme tout le monde, il aurait pu avoir d’excellents résultats, mais voilà, il préférait faire du skate avec ses copains, ou exécuter des acrobaties, faire des petites farces aux autres camarades de son école. Il avait une façon de marcher, d'agir, tout en souplesse qui lui profitait beaucoup dans le vol à la tire car il était rapide, habile et efficace.
Il commence ses premiers vols à 10 ans, encouragé par son grand frère. Il avait toujours admiré son frère, parce que celui ci était quelqu'un de très fort, et de très volontaire. Celui-ci pouvait avoir tout ce qu'il voulait quand il voulait, en jouant de son charisme naturel auprès de tout le monde. Reiji lui était plus simple, il préférait s'amuser un point c'est tout, et même voler n'était qu'un divertissement pour lui, et un moyen de faire plaisir à son grand frère. Il ne se rendait pas compte des conséquences de ses actes, ne se rendait pas compte qu’il se faisait manipuler tout entier. Son frère se servit d son caractère d'enfant pour l'utiliser à ses propres fins, le pousse à commettre des vols de plus en plus important pour obtenir la richesse, et le contrôle sur une bande de voyous du quartier. Reiji volait, faisait des plans de plus en plus audacieux mais ça ne l'effrayait pas. c'était de plus en plus drôle. Et puis ça faisait tellement plaisir à son frère. Même si quelque fois son frère le battait jusqu'à ce qu'il tombe évanouit, quand il ne voulait pas obéir –et oui cela lui arrivait comme tout le monde-, il savait encore à cette époque là ce que signifiait liberté-, il l'adorait, le vénérait comme un dieu. C'est avec lui qu'il a découvert son homosexualité, à 15 ans, d’abord de force puis le garçon s’y habitua et le tout ne fit que renforcer son amour envers son ainé. Heureusement, leurs parents n'avaient pas surpris leur relation incestueuse et se pâmaient devant "l'amitié" si adorable qu'il y avait entre eux. Reiji finalement s'habitua peu à peu à cette nouvelle relation avec son frère, et continuait de travailler pour lui, sans rechigner, même s’il ignorait totalement pourquoi son frère se comportait avec lui de cette manière, il ne savait s'il l'aimait ou pas, si leur relation n'était qu'un moyen de tirer profit de lui, et quelque fois, il le haïssait de se conduire d'une manière froide, puis quelques heures après, redevenir câlin et passionné. Surtout qu’il arrivait que son grand frère le méprise et le batte cruellement quand il en avait envie, juste pour passer ses nerfs sur lui ou pour lui rappeler qu’il devait lui obéir au doigt et à l’oeil.
Malgré ces détails, tout se passait bien, il allait avoir ses examens, il excellait en mécanique et allait avoir un emploi sur, à ses 18 ans, ses vols n'étaient pas révélés à l'autorité policière de la ville. Reiji aurait pu devenir un électricien comme tout le monde, un quidam quelconque. Mais un jour, son grand frère fut trahi par quatre gars de sa bande qui se rebellèrent contre lui. Les deux frères tombèrent dans une embuscade, après un cambriolage, les autres gars réclamaient plus que leur part et étaient prêts à les massacrer s'il ne coopérait pas. Reiji prit peur pour son frère, celui ci prononça un ordre et il les tua tous. Sa rapidité et souplesse l'emportant sur leur nombre. Quand ce fut fini, Reiji était en état de choc…Ils se sauvèrent et il rentrèrent chez eux pour découvrit que les gars avaient tout balancé à leurs parents, qu'ils allaient appelé la police soit disant pour les « aider ». Son frère le regarda dans les yeux, Rei était incapable d’avoir une pensée rationnelle en cet instant, il était bel et bien devenu son jouet. Quelques minutes plus tard, deux cadavres de plus par terre. Son frère l'aida à effacer les traces sans un mot , et le lendemain, Reiji avait complètement oublié cet épisode; choqué , dégoûté de lui même, son cerveau effaça de sa mémoire qu'il avait non seulement massacré la bande mais aussi ses parents. Cependant, des doutes l'assaillaient quand il remarqua que quelque uns de ses vêtements étaient tachés de sang. Il s’était empressé de les laver mais une partie de lui se doutait de la vérité. Son frère disparut. Il quitta sa ville natale sans prévenir. Il lui laissa simplement un petit mot sur la table de la cuisine. Ses derniers ordres avant de s’évaporer. Et Reiji consentit à obéir. Alors, après l'enterrement, il décida de quitter Londres, de partir loin dans une autre ville, où personne ne le connaissait. Il erra longtemps. Même s’il se haïssait, il ne pouvait pas mettre fin à ses jours car son frère le lui avait formellement interdit dans son mot. Il arrondit ses fins de mois en faisant quelques larcins de ci et de là. Il souffre de l'absence des ses parents et de son frère. Il travaille parce qu'il doit travailler ,mais ne trouve du plaisir qu'en cambriolant, et passe quelque fois des soirs entiers à s’enivrer dans des bars, pour oublier la mort de ses parents et pour arrêter de se poser des questions sur son amnésie. Comme il ne tient pas l'alcool, il finit toujours sous la table, accumule les histoires d'un soir, et quelque fois, ne se souvient plus de ce qu'il a fait le soir précédent…comme commettre de nouveaux meurtres accidentels. Une de ses rencontres d’un soir lui parla de la rue du Gaie. Au début Rei crut à une plaisantera, par la suite il trouva le concept du 69 rue du Gaie amusant, et décida d’emménager dans cet immeuble. il dénicha un job d’électricien à côté afin de vivoter tranquille. Au fond de lui, Reiji espère qu’un jour, que quelqu’un arrivera à le supprimer, ainsi il connaîtra la paix, car pour lui, vivre est un fardeau.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Reiji Nakamura [Fiche validée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
69 rue du gaie :: AUTOUR DU RPG :: VOS PERSONNAGES :: Vos Descriptions :: Les Fiches Validées-
Sauter vers: